jf

Julien FIORENTINO

jfTitulaire d’une maîtrise d’histoire et d’un master de gestion de projets, je suis membre fondateur du projet Kinodrom, un festival de cinéma itinérant qui traverse l’Europe d’est en ouest en 2005. En 2006, je deviens coordinateur culturel au sein du service du SPIP 94, en charge de la réinsertion des détenus à la maison d’arrêt de Fresnes. A cette occasion, Aymeric François et moi co-réalisons un court métrage documentaire sur un défilé de mode à la prison des femmes. En 2008, je pars vivre à Bamako et travaille pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA Mali) où je collabore à divers films et actions de sensibilisation au Sahel. En 2010, je réalise mon premier film documentaire, “Avenue de la liberté”, après 4 ans de travail sur les problématiques culturelles en milieu carcéral.
Depuis, je collabore à différents projets d’action culturelle en région parisienne tout en continuant de réaliser des films en Europe et en Afrique, notamment “Nouakchott P.K.0”, 3 fois primé en 2012 et diffusé sur TV5 Monde, tout en produisant avec l’association L’Echangeur de jeunes réalisateurs africains comme Chanana Madani Touré (“Braqueurs de dames” et “Black Charpentier” en 2012, “Bintou Wéré” en 2013).
Cette année, j’ai écrit et réalisé avec Stanislas Duhau “Bamako, année 0”, film documentaire de 52’ réalisé à Bamako pendant la guerre au Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>